« Sin City », la « ville du péché » : voilà comment on surnomme Las Vegas. Un surnom qui lui va comme un gant, maintenant que je l'ai visitée. Je dois avouer que je ne rêvais pas particulièrement de visiter cette ville de néons, dédiée au jeu et au spectacle. Mais un séminaire m'a amené à découvrir la ville, et je dois admettre que la destination est plutôt fascinante à contempler. Le luxe grandiose qu'affiche la ville, aussi grotesque et clinquant qu'il soit par moments, mérite le détour. Des noms de milliardaires s'étalent sur les auvents des hôtels de luxe, et le cliquetis infernal des machines à sous, le tintement des verres et la musique hypnotique des DJ résonnent jusqu'à l'aube. On sirote un cocktail sous les palmiers, on joue au black-jack près de la piscine. C'est la seule ville du monde à ma connaissance où l'on peut visiter, en une seule nuit, Paris, Venise, le Far West, les pyramides, et une île tropicale. Tout est ouvert 24h/24, c'est une ville qui ne dort jamais. Une chose qui m'a surpris, lors de ce périple inoubliable entre collègues qui faillit virer au Very bad trip à certains moments, ce fut de découvrir à quel point la ville était abordable, en termes financiers. Il suffit de s'installer à une slot machine (un bandit manchot) et de jouer ses pièces avec parcimonie pour se voir offrir boissons et nourriture. Car tout est offert au joueur : on veut qu'il s'y sente bien, dans l'espoir qu'il dépense plus. Une situation paradoxale : s'il est possible de perdre des fortunes au casino, il est également possible d'y faire des économies et de faire baisser la facture du voyage. Il suffit pour cela de ne pas se laisser contaminer par la fièvre du jeu. Ce qui n'est pas nécessairement facile. Un collègue a englouti une somme plus que conséquente dans sa volonté « d'essayer » les différents jeux. La preuve que les casinos savent ce qu'ils font. Pour une personne comme moi qui résiste au chant des pièces dans le slot, combien y laissent des plumes ? Je dois dire que je rermercie l'Agence Séminaire Las Vegas qui a organisé notre événement de main de maitre.